Rechercher
  • AYL

Pourquoi avons-nous conçu la formule "Cours privé + Cours Mysore" ?

Dernière mise à jour : il y a 1 jour

Depuis la création d'Ashtanga Yoga Lausanne, l'enthousiasme de notre enseignement grandit de jour en jour. Notre intention est de concevoir progressivement une méthode de pratique qui convienne à l'individu en fonction de ses besoins.


Un professeur de yoga doit toujours tenir compte de ses élèves et se demander : "Cette pratique que j'enseigne est-elle appropriée pour cet élève en particulier ?"


Avant qu'un étudiant ne commence à pratiquer le yoga, il doit se demander : "Cette pratique est-elle appropriée pour moi ?"



Ce principe est sous-jacent à tout l'enseignement de Krishnamacharya :

"En recommandant des pratiques de yoga, les enseignants doivent toujours tenir compte des circonstances particulières d'un individu. Tout comme d'autres activités et pratiques doivent être adaptées aux changements dans la vie d'une personne, comme l'âge, les pratiques de yoga doivent être adaptées au fur et à mesure que le pratiquant change."

- T Krishnamacharya sur le Yoga Sūtra chapitre un verset 34


Dans les temps anciens de l'Inde, le yoga était enseigné en tenant dûment compte de la constitution individuelle et de l'environnement immédiat de la vie quotidienne. Yoga Rahasya délimite clairement la méthodologie à observer par un professeur dans l'application individualisée du yoga :


Śloka I-30 : "Celui qui est instruit, qui réfléchit et qui a le contrôle de soi, après avoir examiné et analysé le temps, le lieu, l'âge, l'occupation et la force de l'étudiant, doit en conséquence adapter l'enseignement du yoga (aux besoins de l'étudiant)."


Śloka I-31 : "En ce qui concerne la structure du corps, certaines personnes sont lourdes, d'autres maigres, d'autres faibles, d'autres encore tordues et d'autres boiteuses. Par conséquent, tous les āsana-s ne conviennent pas à tout le monde."

L'adaptation a fortement souligné la validité de l'enseignement individuel. Comme il n'existe pas deux êtres identiques, nous respectons l'exigence de chaque individu. Tout enseignement doit avoir les conditions suivantes :


(1) Les enseignements doivent tenir compte de la situation, du lieu ou du pays d'où vient l'étudiant (Deśa).

(2) Chaque personne doit être enseignée selon sa constitution individuelle, son âge (Vayaḥ), sa disposition, etc.(c'est-à-dire obèse, maigre, jeune, vieux, etc.) (Deha).

(3) La méthode d'instruction dépend de l'époque de l'année, des saisons, etc. (Kāla).

(4) Selon la profession de l'élève, il faudra lui enseigner des choses différentes (par exemple, on enseignera différemment un coureur et un philosophe) (Vritti).

(5)Il faut comprendre la capacité de l'élève, quelle est son endurance, sa mémoire, le temps dont il dispose pour étudier ou pratiquer (Śakti).

(6)L'enseignement doit se conformer à la direction de l'esprit (c'est-à-dire qu'il doit prendre en compte les intérêts d'une personne, comme l'exercice, la dévotion, Dieu, le chant, etc.) (mârga).


Par conséquent, nous avons pensé : Dans l'ère moderne, cette approche individuelle devrait perdurer, n'est-ce pas ?


Il est important de se rappeler que la pratique du yoga demande une direction. Cette direction ne nécessite pas de mouvements spécifiques ou de fins prédéterminées. Elle exige que nous observions prudemment la direction de chaque pas que nous faisons afin de savoir exactement comment et où nous allons. Ces observations prudentes mèneront à la découverte. Que cette découverte mène à une meilleure compréhension de nous-mêmes, à une plus grande satisfaction dans la vie, à des soins thérapeutiques ou à un autre objectif est une question personnelle.


**Livre: Yogarahasya de Sri Nathamuni

Éditeur: Krishnamacharya Yoga Mandiram( juin 2000)