Ashtanga Vinyasa

Force & Sincérité

La simplicité du système au coeur de la pratique

C’est une pratique de yoga, basée sur des séquences d'asanas dynamiques et stimulantes pour construire la force spirituelle, qui combine les principes des huit branches Ashtanga de Patanjali et le développement du VINYASA (synchronisation du mouvement sur la respiration) par T. Krishnamacharya et K. Pattabhi Jois.

La méthode Ashtanga Yoga est une tradition vivante avec la relation entre professeur et élève à l'épicentre. À la racine, c'est une pratique spirituelle qui purifie le cœur, le corps et l'esprit, illuminant sa propre nature divine.​

 

Pour y parvenir, nous travaillons avec 3 lieux d'action et d'attention important appelé TRISTANA. Ceux ci couvrent trois niveaux de purification: le corps, le système nerveux et l’esprit. Ils sont toujours effectués en conjonction avec l’autre. Asanas la posture permet de purifier, de renforcer et de donner la flexibilité au corps. La respiration  doit être stable, lente et habiter tout le corps, même longueur à l’inspiration que à l’expiration, ce qui permet de purifier le système nerveux. Dristhi est la direction où vous regardez dans une posture. Il y a neuf dristhis: le nez, 3e oeil, nombril, le pouce, mains, pieds, haut, côté droit et côté gauche. Dristhi purifie et stabilise le fonctionnement de l’esprit. Tristana, c’est le fondement de la pratique de l'Ashtanga Vinyasa Yoga. Ces trois outils transforment la pratique d'asana (physique) d'un simple exercice corporel en une expérience totale esprit-corps.

Il y a 6 séries Ashtanga. La première a été conçue pour réaligner et désintoxiquer le corps. La série intermédiaire a un impact sur la purification du système nerveux. La plupart des étudiants obtiennent tous les avantages des deux premières séries, et seulement quelques-uns vont aux séries avancées qui favorise la stabilité divine. Tous les niveaux de pratique conduiront à un plus grand degré de confort.

Avec une pratique régulière, et lorsque les trois composantes (Tristana) sont en harmonie, synchronisées avec le mouvement et la respiration à travers les séquences de postures, le yogi (le sadhaka) entre dans la septième partie de l'Ashtanga Yoga, la méditation (dhyana), puis pour arriver dans un état de yoga. Afin de retrouver son intégrité.

Un aspect essentiel de la purification interne que Pattabhi Jois enseigne concerne les six poisons qui entourent le cœur spirituel. Dans le shastra du yoga, il est dit que Dieu habite dans notre cœur sous la forme de la lumière, mais cette lumière est couverte par six poisons: kama, krodha, moha, lobha, matsarya et mada. Ce sont le désir, la colère, l’illusion, la cupidité, l’envie et la paresse. Lorsque la pratique du yoga est soutenue avec beaucoup de diligence et dévouement sur une longue période de temps, la chaleur générée par elle brûle ces poisons, et la lumière de notre nature intérieure se révèle.

« Lorsque nous sommes attentifs à nos actions, nous ne sommes pas prisonniers de nos habitudes »